Poulet basquaise

Posted on 21 août 2010

2


La fin du mois d’août est un délice au Pays Basque. Les plages se vident à mesure que l’on se tasse dans le métro. Malheureusement cette année, je suis de ceux qui bénissent le mauvais temps parisien rendant ainsi le métro à peu près respirable. Pendant que je traverse Paris, je songe à une session de surf à Santocha, à un chocolat chaud chez Cazenave et à un verre (je conseille vivement l’Oldarki*, bière au Patxaran) à l’Hétéroclito sur les hauteurs de Guéthary. Pour me consoler, plusieurs solutions : regarder le programme des festivités à La Maison Basque de Paris (Pariseko Eskual Etxea), dîner Chez Gladines à la Butte-aux-cailles ou préparer un poulet basquaise. Ce sera le poulet basquaise. Je n’avais pas vraiment envie d’attendre une table Chez Gladines (victime de leur succès et de leurs petits prix), ni de me déhancher au son du trikitixa, même si j’admets que j’adore danser le Paso Doble avec mon Papa – bon d’accord, ce n’est pas très hype mais on ne peut pas toujours être à la pointe de la branchitude –

Le poulet basquaise est une recette traditionnelle relativement longue à préparer. Le temps de cuisson en cocote est d’une heure environ et de nombreuses découpes sont à faire. Ce plat est un mélange de poulet (facile), de tomates, poivrons, piment d’Espelette et de jambon de Bayonne. Il s’accommode fort bien de quelques pommes de terre ou d’une salade. Et surtout il doit être dégusté accompagné d’un verre d’Irouléguy*.

Si on veut véritablement se faire un repas aux couleurs d’Euskadi alors le dessert sera un gâteau basque ou une croustade aux pommes. Comme ce sont deux desserts que j’aime beaucoup, je m’engage à donner les recettes d’ici peu.

Le poulet basquaise se déguste aussi froid. De plus, il peut tout à fait être congelé ; lors du réchauffage, il suffira de mettre quelques tomates concassées.

Je pars en vacances pour une semaine. Mais dès mon retour, promis je m’y remets avec une présentation de mes découvertes gastronomiques polonaises.

Poulet basquaise (pour 6 personnes)

Ingrédients :

1 poulet ou 6 escalopes
1kg tomates
2 poivrons
1 oignon
1 ail
1cc piment d’Espelette ou 3 piments frais
1 tranche de jambon de Bayonne
Huile, sel, bouquet garni
1 verre de vin blanc sec (facultatif)

Cuisson en cocote 10 minutes à feu vif puis 40 minutes à feu doux cocote fermée.

Préparer toutes les découpes.
Émincer l’oignon et l’ail.
Passer les poivrons coupés en deux et épépinés sous le grill. Dès que la peau noircit, les mettre dans un sac plastique fermé. Après quelques minutes, ôter la peau et les émincer.
Détailler les piments frais en prenant soin d’enlever tous le pépins.
Émincer les tomates épépinées.
Découper le poulet en petits morceaux si escalopes, sinon faire revenir le poulet à la cocote dans de l’huile.

Dans un fond d’huile, faire suer à feu vif l’oignon, l’ail, le piment et les poivrons pendant une dizaine de minutes.

Ajouter les tomates, le poulet, le bouquet garni et le verre de vin. Assaisonner – attention le jambon sale un peu le plat. Baisser le feu et laisser mijoter à couvert pendant 40 minutes. À mi-cuisson, ajouter la tranche de jambon de Bayonne.

Servir chaud ou froid en ayant ôté le bouquet garni.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Posted in: Salé